Formation hygiène alimentaire à Paris


Formation hygiène alimentaire à Paris

Suite au décret n° 2011-731 du 24 juin 2011, depuis le 1er octobre 2012, les établissements de la restauration commerciale ont pour obligation d’avoir au sein de leur entreprise  une personne ayant suivi une formation concernant l’hygiène alimentaire : Restaurants, libre-service, cafétérias, restauration de type rapide ou traditionnelle….la formation hygiène alimentaire à Paris est obligatoire pour tous les établissements de restauration commerciale au sens large y compris les associations qui délivrent régulièrement des repas;

Qui peut suivre un stage de formation hygiène alimentaire à Paris ?

Si la loi oblige chaque établissement à avoir au moins dans son équipe de restauration une personne ayant suivi une formation d’hygiène alimentaire, il reste assez logique que celle-ci soit suivie en priorité par le chef d’entreprise de la société. Une des raisons principales est le cas où la formation est dispensée à un employé et que ce dernier quitte la société.

L’établissement n’est alors plus en règle. D’autre part, le fait que le dirigeant ait lui-même suivi la formation lui permet de diriger son équipe, de faire appliquer la réglementation qu’il connait et a appris au cours de son stage. Il sera plus aisé pour lui de corriger les éventuelles erreurs de ses employés, de leur donner des conseils et de les contraindre à appliquer les différentes règles d’hygiène alimentaires obligatoires.

Déroulement d’un stage de formation hygiène alimentaire à Paris

Le stage d’hygiène alimentaire à Paris s’effectue sur deux jours et les intervenants sont des spécialistes de l’hygiène alimentaire. Ce sont des restaurateurs et des salariés qui sont présents à ce stage. Une formation théorique s’étend sur une journée et demie. Dans cette première partie sont exposés les aliments et les différents risques microbiens pour le consommateur : chaine du chaud et du froid, qualité de la matière première, entretien du matériel et des locaux…

Sont également étudiées les différentes réglementations françaises et européennes auxquelles le restaurateur doit se conformer et une autre partie concerne les Bonnes Pratiques d’Hygiène (BPH) et la mise en place d’un Plan de Maîtrise Sanitaire. La dernière demi-journée est consacrée à des cas pratiques d’hygiène alimentaire. Au cours du stage des moyens pédagogiques sont mis au service des stagiaires notamment des supports audiovisuels, des animations de groupe, des travaux dirigés, des remises de documents, des QCM et un guide d’utilisation des Bonnes Pratiques d’Hygiène.

A la fin du stage une attestation est remise au participant par les intervenants de la formation. Cette attestation est à conserver par l’entreprise qui devra la présenter dans le cas d’un contrôle par l’administration.