Stage hygiène alimentaire en restauration commerciale


Le stage hygiène alimentaire: un stage obligatoire

Le stage hygiène alimentaire correspond à  une expression raccourcie et désigne en fait  un stage pour se former à « l’hygiène des denrées alimentaires en restauration commerciale ». Ce stage traite de la sécurité alimentaire et a pour but de diminuer voire supprimer les risques d’intoxication. Ces intoxications peuvent être de nature chimique, physique ou liée à la présence d’un micro-organisme pathogène ou toxique.

Définition de l’hygiène alimentaire en restauration commerciale

L’objectif d’un restaurateur est non seulement de faire plaisir à ses clients, à offrir des plats originaux et savoureux mais bien sûr dans un cadre de sécurité alimentaire éprouvée. Le défaut de conformité en restauration est la survenance d’un résultat défavorable en matière d’hygiène, la toxi-infection alimentaire. Cette absence de résultat est un défaut qu’il faut approcher et résoudre par une méthode qualité appropriée. C’est le but poursuivi lors des formations dans ce domaine, avec pour appui la mise en place d’un plan de maîtrise sanitaire qui est l’architecture de la démarche qualité renforcée par une méthode d’analyse des risques, la méthode HACCP.

 

La réglementation européenne depuis 2004 a pris en compte l’évolution de la qualité en restauration commerciale; c’est donc l’Union Européenne qui fixe les règles pour tous les pays de l’Union. En France, la règle européenne  s’applique progressivement depuis 2008.

En octobre 2012 la formation en hygiène des denrées alimentaires en restauration commerciale a été rendu obligatoire et un stage dénommé « stage hygiène alimentaire » a vu le jour. Cette formation de 14 heures apport à l’exploitant ou à l’un de ses préposés le minimum pour comprendre les enjeux et les principes à respecter. Il va de soi que cette formation ne suffit pas et que chaque établissement doit mettre en oeuvre de façon pratique les informations et conseils recueillis à l’occasion de ce stage.

La loi impose donc qu’une personne au moins par établissement soit formé aux règles concernant l’hygiène des denrées alimentaires. Si l’entreprise a un dirigeant qui n’est pas impliqué en cuisine, il lui est vivement recommandé de connaître ces dispositions et de suivre le stage hygiène alimentaire pour ne pas se retrouver en défaut. En effet les risques sont importants en terme de dégâts même si leur probabilité reste faible si l’on respecte les règles, en revanche la responsabilité civile est infinie et la responsabilité pénale est du ressort du tribunal correctionnel… de quoi réfléchir!

Pour les éléments bibliographiques, nous vous invitons à suivre les publications du ministère de l’agriculture

paquet hygiène 

 

 


Quel accord met et rhum pour vos repas en famille ?

Posted by on Sep 28, 2017 in Guide | Commentaires fermés sur Quel accord met et rhum pour vos repas en famille ?

Vous souhaitez partager des repas en famille sous le signe de la convivialité et de l’exotisme ? Pourquoi ne pas servir à vos convives de bons repas accompagnés d’une bonne bouteille de rhum. Alors, pour vous aider dans le choix des repas, voici quelques accords mets et rhum parfait pour faire le bonheur des toutes les papilles. Les accords met et rhum à essayer pour les festivités Pour les apéritifs afin d’éveiller les papilles tout en ouvrant l’appétit, n’hésitez pas à miser sur l’association accras de morue et de mojito. Cet accord est une valeur sûre qui fera le bonheur de vos convives. Toutefois, si certains de vos convives ne sont pas de connaisseurs en matière de rhum, préférez des notes plutôt florales et fruitées avec un maximum de légèreté et de douceur. Vous pouvez aussi choisir une bouteille avec des effluves de poivre blanc pour réussir votre cocktail. Pendant les repas de fête, comme à Noël, Nouvel an, Pâques et autres, vous pouvez aussi opter pour du rhum pour le cocktail. Pour l’accompagnement optez plutôt pour du foie gras. Concernant le choix de votre rhum, préférez un rhum qui aura vieillit dans un fût en chêne pour une saveur des plus exquises. N’hésitez pas à choisir des parfums qui offrent une excellente harmonie avec ce genre d’accompagnement. Les poissons peuvent également être servis avec du rhum, tels que le dos de cabillaud. Pour cela, il est conseillé de miser sur un rhum blanc agricole. Vous offrirez à vos convives un moment d’évasion dans un endroit exotique et rempli de charme en plein cœur des Antilles. Si votre rhum contient des notes d’agrumes et florales, cela ne fera que rehausser la saveur des mets que vous servez. Il est aussi possible de dénicher des bouteilles avec des arômes aux fruits exotiques et aux épices. Le choix se fera en fonction  du goût de tout un chacun. Si vous êtes plutôt viande, sachez qu’un accord viande et rhum est aussi très apprécié. Pour ce faire, misez sur du veau et du rhum extra vieux. Cela confèrera une saveur des plus extraordinaires pour accompagner vos plats. Certains rhums extra vieux ont une note miellée et fruitée, et dans certains cas vous pouvez trouver d’écorce d’orange s’accordant parfaitement avec la subtilité et le raffinement que vous recherchez. Et comme la touche exotique sera au rendez-vous dans ce genre de pas, n’hésitez pas à les servir avec une purée de patates douces. Avec ces quelques accords, vous pouvez choisir le plat qui vous convient le plus et qui séduira également vos convives. N’hésitez pas à miser sur une touche particulière pour rendre vos repas des plus exceptionnels, que ce soit pendant l’apéritif ou  pendant le...

read more

Travailler dans le milieu du café et brasserie, les conseils

Posted by on Sep 8, 2017 in Restauration | Commentaires fermés sur Travailler dans le milieu du café et brasserie, les conseils

Travailler dans le milieu du café et brasserie, les conseils

Vous souhaitez ouvrir une brasserie et un café dans votre région de Bourg en Bresse, sachez que certaines législations règlementent votre activité. Votre métier consistera à entretenir la verrerie, les équipements du bar et les locaux  tout en respectant les règlements qui régissent les Etablissements Recevant du Public, sans oublier les tâches en rapport avec le service au comptoir, en salle ou en terrasse et cela dans le respect de la législation relative à la consommation d’alcools. Comment accéder à ce métier ? Les personnes disposant d’un CAP/BEP à un Bac en hôtellerie et restauration peuvent travailler dans le milieu du café et de la brasserie en tant que gérant, serveur, barman, commis de bar ou autres. Ce diplôme peut être complété par une formation permis d’exploitation à Bourg en Bresse, surtout si vous souhaitez  vous mettre à votre propre compte. Non seulement  vous pourrez comprendre les rouages du métier mais aussi de vous former à un métier nécessitant une compétence particulière, surtout en tant  que débiteur de boissons alcoolisées. Quelles sont les conditions pour débuter dans ce milieu ? Il faut savoir que les cafés, bars, brasseries, les établissements hôteliers ainsi que les établissements de nuit ou de jeux connaissent des horaires décalées contrairement  aux autres métiers. Pour ce faire, lorsque vous souhaitez vous lancer dans ce domaine, il est important que vous vous apprêtez à travailler à des horaires flexibles pouvant impacter votre vie de famille. Il n’est pas rare que ce genre d’établissements ouvre les week-ends, les jours fériés et certains même la nuit. Dans ce cas, vous devrez avoir une bonne condition physique et bonne motivation. Mis à part cela, si vous allez reprendre une activité de débit de boissons, vous devrez effectuer une déclaration auprès de la Préfecture de Police ou de la Mairie et à l’obtention d’une licence en fonction de votre domaine. Dans le cas où vous souhaitez également commercialiser du tabac et ses autres produits dérivés vous devrez détenir une licence émanant de la Direction des Douanes. Outre cela, un personnel œuvrant dans le milieu  doit également connaître les législations relatives à la vente des vins et des spiritueux. Il doit aussi connaître les règles d’hygiènes et de sécurité alimentaire. C’est pour cela qu’une formation hygiène alimentaire Bourg en Bresse est des plus conseillées. Cela complètera vos compétences  tout en vous permettant d’exploiter au mieux votre activité. Vous pourrez appendre au cours des formations que vous aurez suivi les techniques de mémorisations qui sont aussi importantes dans ce domaine, ainsi que les techniques de comptages, les règles à suivre pour l’encaissement ainsi que l’entretien et l’utilisation des matériels de bar. Certes, si c’est la première fois que vous débutez dans le domaine, vous aurez certaines difficultés au tout début, mais une fois que vous vous êtes familiarisée avec votre métier, tout se passera sans encombre. Il suffit tout simplement de respecter les législations en vigueur et de savoir gérer votre activité et les imprévus pour améliorer votre chiffre...

read more

Quelques astuces pour varier ses repas

Posted by on Août 16, 2017 in Guide | Commentaires fermés sur Quelques astuces pour varier ses repas

Quelques astuces pour varier ses repas

Pour avoir une alimentation saine et équilibrée, il est essentiel de varier ses repas. Cela vous permettra également de préparer de bons plats ! Mais que faire ? Suivez le guide ! Bien choisir ce que vous mettez dans vos plats Un plat équilibré doit comporter les éléments suivants : Un légume à manger cru ou cuit comme la tomate, la salade, la carotte, la courgette… représentant la moitié du plat Un produit riche en protéines végétales ou animales : poisson, volaille, œuf, fruits de mer, tofu, noix, graine, soja, etc., le quart de l’assiette Des féculents et tout produit à base à base de farine : comme le riz, le pain complet, les couscous, etc. représentant le quart du plat De même, n’oubliez pas également les fruits et les produits laitiers que vous devriez prendre à chaque repas. La règle ? 5 variétés de fruits et légumes par jour. Les aliments à manger avec modération Les produits sucrés sont néfastes pour notre santé et les effets secondaires ne se manifestent qu’à moyen et à long terme. D’où pour garder une santé d’enfer, il est primordial de limiter leur consommation : les confiseries, les jus, la viennoiserie, etc. en outre, la consommation de la pomme de terre doit également être limitée. De même, les produits gras sont également à manger avec modération. Il s’agit des charcuteries, des crèmes… Toutefois, sachez qu’un bon équilibre alimentaire ne suffit pas. il faudrait également adopter de bonnes attitudes pour garder la forme et éviter la survenue de certaines maladies banales comme l’hypertension, les cancers… De la sorte, n’oubliez pas de pratiquer des activités physiques, de dormir convenablement, etc. L’organisation des menus ! Si votre rythme quotidien ne vous permet pas d’improviser, dès que vous avez le temps libre, faites un listing des plats que vous devriez concocter dans la semaine. Cela vous aidera lorsque vous allez faire vos courses. Mais grâce à cette méthode, vous pourrez instaurer de nouvelles habitudes. Pour vous aider, n’hésitez pas à vous inspirer de quelques menus en ligne. Vous y trouverez de nombreuses recettes pour préparer un plat savoureux et varié. Et surtout, pourquoi ne pas commencer par changer ce que vous mettez dans votre assiette ? Privilégiez les produits bios, sans agents chimiques !!! Que vous vouliez mincir ou garder la ligne, il vous faut une alimentation saine. Pour connaitre tous les secrets et pour bénéficier de nombreux conseils d’un professionnel, consultez la page de référence en la matière...

read more

Les raisons de suivre une formation Haccp

Posted by on Juil 19, 2017 in Restauration | Commentaires fermés sur Les raisons de suivre une formation Haccp

Les raisons de suivre une formation  Haccp

La loi indique qu’une personne au moins doit avoir effectué la formation hygiène alimentaire au sein d’un établissement de restauration. Après la formation, une attestation est délivrée qui doit être présentée à l’inspecteur en cas de contrôle. Les établissements concernés sont les restaurants traditionnels, les fast-foods, les cafétérias et les libres-services. Connaître les principes de base de la formation Haccp L’approche Haccp est un système de gestion à part entière mais également un plan basé sur 7 principes à savoir l’analyse des dangers, la définition des seuils critiques, la mise en place d’une entité de surveillance pour une meilleure maîtrise des CCP, la détermination des CCP ou points critiques afin de pouvoir maîtriser les dangers, l’application des procédures de vérification du bon fonctionnement de la gestion HACCP, la détermination des mesures rectificatives à prendre en cas de non maîtrise d’un CCP et l’élaboration d’un dossier récapitulatif de toutes les procédures entamées. Par ailleurs, dans une formation Haccp, on enseigne le respect des températures de cuisson, les règles d’hygiène pour les manipulations, le rangement et la gestion des stocks et la maîtrise des séquences de nettoyage et désinfection. L’HACCP s’intéresse aux 3 classes de dangers pour l’hygiène des aliments à savoir les dangers biologiques entre autres virus, bactéries…, les dangers chimiques  entre autres pesticides, additifs… et enfin les dangers physiques notamment bois, verre… Pourquoi doit-on suivre une formation Haccp ? La formation Haccp s’adresse au personnel et encadrement. Elle permet d’acquérir une connaissance de la méthode Haccp pour pouvoir l’appliquer dans l’entreprise. Cette méthode permet d’éliminer ou de minimiser toutes les causes potentielles de défaut ou de défaillance avant que la définition du produit soit figée. La formation Haccp permet également d’être capable de veiller à la sécurité des aliments pour la bonne santé des gens. La formation hygiène alimentaire permet également d’acquérir les capacités pour organiser une activité de restauration dans des conditions d’hygiène conformes à la règlementation française et européenne à savoir hygiène des denrées alimentaires, traçabilité, bonnes pratiques et procédures fondées sur les normes HACCP, réglementation, gestion des denrées d’origine animale, contrôles officiels et mise en œuvre d’un plan de maîtrise sanitaire. Elle permet...

read more

Les avantages de la livraison repas Paris

Posted by on Juil 12, 2017 in Guide | Commentaires fermés sur Les avantages de la livraison repas Paris

Les avantages de la livraison repas Paris

La livraison repas est une pratique très répandue actuellement car non seulement le repas à se faire livrer est digne d’un grand chef mais surtout cela permet de gagner de temps. On est souvent confronter à une journée de travail particulièrement chargée, à de nombreux invités que la meilleure solution est de choisir la livraison de repas. Les avantages de la livraison repas Paris à domicile La livraison repas Paris possède de nombreux avantages dans le sens où elle offre un gain de temps. En effet, on n’est pas obligé d’aller faire les courses et de cuisiner pendant un long moment si on est à la maison. Et si on est dans un restaurant, on peut éviter d’y passer des heures. Ensuite, se faire livrer le repas permet aussi d’avoir un confort avec une absence de déplacements. Puis, les repas livrés sont élaborés à partir de produits de qualité, préparés par des traiteurs, à base de produits frais. Les menus sont composés sur mesure, adaptés aux goûts et habitudes de chacun pour tous les repas de la journée. Ils changent aussi à chaque saison. Ils déclinent les produits du moment et chacun fait son choix à la carte en fonction de son appétit et de ses envies. Les repas livrés à domicile ne sont pas très cher. De plus, le livreur est toujours ponctuel. On peut être servi à domicile après seulement quelques minutes d’attente. Pas comme dans un restaurant où on attend longtemps après la commande pour être servi. En outre, si on n’est pas bonne cuisinière alors qu’on veut faire plaisir à ses proches ou à ses invités, la meilleure perspective est d’opter pour la livraison repas. Non seulement on profite un large choix de repas proposé comme dans un restaurant mais on bénéficie d’une livraison à domicile qui facilite vraiment son quotidien. Les invités pourront profiter d’un repas gastronomique dans un endroit convivial et chaleureux. Les raisons d’opter pour la livraison repas On est souvent confronter à des journée difficile qui est non seulement très chargée mais aussi très stressante. On a plus le temps pour préparer à manger et surtout on a plus la volonté de le faire. Dans ce cas, se faire livrer le repas à domicile est la meilleure idée qui soit car on gagne du temps tout en profitant d’une cuisine succulente....

read more

Conseils pour mettre en place le plan de maitrise sanitaire

Posted by on Mar 12, 2017 in Guide | Commentaires fermés sur Conseils pour mettre en place le plan de maitrise sanitaire

Conseils pour mettre en place le plan de maitrise sanitaire

Ces moyens seront mis en place pour faire face aux dangers microbiologiques, physiques, chimiques ainsi que le danger allergène. Ce qu’il faut savoir du plan de maitrise sanitaire Le plan de maîtrise sanitaire comprend les éléments qui suivent : – les bonnes pratiques d’hygiène ou des pré-requis obligatoires, – le plan HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point traduit en Analyse des dangers et points critiques pour leur maîtrise) validé et mis à jour régulièrement, – le système de traçabilité. Le plan de maitrise sanitaire comprend également l’ensemble des documents qualités utilisés dans l’établissement concerné. Ces documents prouveront et justifieront le bon fonctionnement de votre système de maitrise sanitaire. Ils peuvent être les enregistrements qualités, les cahiers des charges fournisseurs et les autocontrôles, soit les analyses bactériologiques. En d’autres termes, c’est un dossier à constituer, ou à tenir à jour, pour votre dossier d’agrément sanitaire. Il justifiera votre travail au regard des services officiels de contrôle s’il est obligatoire dans tout établissement de l’alimentaire. La réglementation en la matière Le plan de maîtrise sanitaire permet d’atteindre les objectifs de sécurité sanitaire des aliments fixés par la réglementation, notamment les règlements européens 178/2002 et 852/2004. Vous pouvez retrouver une définition du plan de maitrise sanitaire dans l’arrêté ministériel du 08 juin 2006, inhérent à l’agrément des établissements mettant sur le marché des produits d’origine animale ou des denrées comportant des produits d’origine animale. Pour ce qui est de la réglementation CE n°852/2004 de ce plan de maîtrise sanitaire, son article 4, sur les exigences générales et spécifiques d’hygiène, stipule que tout exploitant du secteur alimentaire doit prendre les mesures d’hygiène spécifiques suivantes : – le respect des critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires, – les procédures nécessaires pour arriver aux objectifs fixés pour que ledit règlement atteigne son but, – le respect des exigences en contrôle de la température applicable aux denrées alimentaires, – le maintien de la chaîne du froid, et – le prélèvement d’échantillons et analyses. En bref, la réglementation européenne exige le respect par tous les exploitants du secteur alimentaire opérant à n’importe quel stade de la chaîne de production, de la transformation et de la distribution de denrées alimentaires. Le plan de maitrise sanitaire reprend toutes ces obligations pour en faire un seul...

read more

Aliments sous vide : conserver autrement

Posted by on Déc 9, 2016 in Restauration | Commentaires fermés sur Aliments sous vide : conserver autrement

Aliments sous vide : conserver autrement

Le sous vide est une technique de conservation où l’air ambiant a été éliminé, ce qui implique qu’aucun gaz n’est présent dans l’emballage.  L’air est aspiré hors du récipient à l’aide d’une pompe ou hors du sac avec une machine pour emballage sous vide, d’où une fermeture hermétique. La phase de dégradation des aliments est ainsi ralentie, ce qui permet de prolonger leur utilisation et garder leur consistance, fraîcheur et arôme. Comment ça marche ? Le produit dans le sachet sous vide est placé dans la chambre. Le côté ouvert du sac se situe au-dessus de la barre de soudure. Une fois que le couvercle est fermé, l’appareil sous vide de Airblock.fr se charge automatiquement d’effectuer le procédé de mise en sous vide. Les phases du procédé d’emballage sous vide sont : la mise sous vide, l’injection de gaz (facultatif), la soudure et la décompression. Les avantages du sous vide Les aliments sous vide conservent leurs goûts naturels. Ils restent frais et gardent leurs couleurs et textures jusqu’à utilisation. De plus, cette technique de conservation permet aux aliments de conserver leurs valeurs nutritives plus longtemps qu’en temps normal. Grâce à cette méthode, il est possible d’optimiser le maintien des conditions d’hygiène du produit et du lieu de stockage vue que la fermeture est hermétique. Les aliments ne sont pas exposés à la dessiccation, à la moisissure et aux brûlures de gel.   Les qualités organoleptiques des aliments se trouvent augmentées ; leurs parfums plus concentrés et ils sont plus matures. Le sous vide favorise aussi l’application optimale des règles H.A.C.C.P et de sécurité alimentaire. Bon à savoir Les viandes sous vide ont en général une couleur plus sombre que la viande fraîche. Ce changement d’aspect est causé par le changement d’état du pigment de couleur de la viande passant du rouge clair oxygéné au rouge sombre sous oxygène réduit. La viande reprend sa couleur d’origine environ une heure après le déconditionnement. Même chose pour l’odeur de la viande qui est plus forte à l’ouverture du sachet, car la conservation sous vide a concentrée les arômes. La viande retrouve également son odeur d’origine à...

read more

Quelques astuces pour bien utiliser les boîtes sous vide

Posted by on Déc 8, 2016 in Non classé | Commentaires fermés sur Quelques astuces pour bien utiliser les boîtes sous vide

Quelques astuces pour bien utiliser les boîtes sous vide

Les avantages de la conservation sous vide sont multiples. Parmi les plus intéressants, il y a la possibilité de conserver beaucoup plus longtemps les aliments et de profiter pleinement de leur fraîcheur. Alors pourquoi hésiter ? De plus, les sacs et boîte sous vide sont désormais disponibles en plusieurs modèles sur le marché. Il est même possible d’en fabriquer soi-même. Notons toutefois que pour garantir le succès du procédé, il saut savoir comment utiliser un contenant sous vide comme il se doit. Conseils concernant l’utilisation de la boîte sous vide Avant toutes choses, il est indispensable de mentionner que le succès du procédé de conservation sous vide dépend de beaucoup de facteurs. Le respect des conditions d’hygiène en fait partie. Ainsi, avant d’utiliser une boîte sous vide, il faut d’abord la nettoyer en prenant soin de bien enlever les saletés qui s’incrustent sur les bords du contenant et les joints d’étanchéité. On peut très bien utiliser les détergents à vaisselle habituels. En revanche, les produits trop agressifs sont à éviter. Après le nettoyage, il faut bien sécher le récipient avec du chiffon doux. Quel type de boîte sous vide choisir ? Comme il a été indiqué auparavant, il existe désormais plusieurs modèles de boîte sous vide. Ainsi, la prudence est de mise lors du choix du récipient. Il faut privilégier les étuis faits avec de la matière de qualité comme du polycarbonate. En outre, la boîte doit être également équipée de pompes et de soupape en silicone. De cette manière, elle est beaucoup plus résistante et elle peut contribuer à l’augmentation de la durée de conservation des aliments. Un contenant pour les produits fragiles En général, une boîte sous vide est destinée à la conservation des aliments fragiles qui ne peuvent pas supporter la forte pression. On cite entre autres les crudités, les fruits frais ou encore le fromage. Peu importe toutefois le produit à conserver, il faut qu’il soit bien froid et encore de bonne...

read more

Devenir maître d’hôtel : en comprendre le rôle

Posted by on Nov 23, 2016 in Guide | Commentaires fermés sur Devenir maître d’hôtel : en comprendre le rôle

Devenir maître d’hôtel : en comprendre le rôle

Dans le domaine de l’hôtellerie, ce ne sont pas les possibilités de carrières qui manquent ? C’est d’ailleurs l’un des avantages à opter pour ce secteur lorsqu’il s’agit de faire une formation professionnalisant. Une des alternatives est par exemple le fait de devenir maître d’hôtel. Mais avant de vous lancer dans 2, voire plusieurs années d’études en ce sens, il semble être de mise d’en comprendre d’abord le rôle. Une image phare de tout restaurant Un maître d’hôtel est le visage que les clients aperçoivent en premier lorsqu’ils entrent dans un restaurant. Il est donc de mise de dire que c’est l’image phare de tout restaurant qui se respecte. Aux yeux des clients, c’est la personne qui coordonne l’attribution des tables. Et pour cause, c’est à lui que revient l’honneur de les conduire à leur table. Pour l’équipe, cependant, c’est un chef. Il veille au bon déroulement de la soirée en attribuant un rôle précis à chacun, que ce soit les commis, les chefs de rangs ou encore les sommeliers. Attention cependant, un maître d’hôtel n’est pas toujours le propriétaire des lieux. Il s’agit plus d’un intermédiaire entre les clients et ce dernier, ainsi qu’entre les employés et le directeur. Les qualités requises en la matière Il faut donc des qualités pour aspirer à devenir un maître d’hôtel. Pour commencer, vous l’aurez compris, en vous lançant dans ce genre de poste vous aurez la responsabilité de toute une équipe. Vous devrez donc avoir le sens de la gestion des personnels. Il en va de la qualité des services. Vous devrez savoir créer une cohésion dans une ambiance de respect pour s’assurer de la bonne marche des services. Par ailleurs, une excellente présentation est de mise. Vous ne verrez jamais un maître d’hôtel avec une dégaine dans l’exercice de ses fonctions. Et il y a une raison à cela. C’est qu’il se doit d’être à l’image de sa fonction et de l’établissement qu’il représente. Une qualité, et non des moindres, est également la maitrise d’une ou de plusieurs langues étrangères, dont l’anglais. C’est l’un des dialectes les plus usités à travers le monde. Quelles études entreprendre ? Vous êtes décidé à faire tous les efforts nécessaires pour devenir un maître d’hôtel ? Il ne vous reste plus qu’à entamer les études requises en ce sens. Un bac professionnel service et commercialisation peut être un bon premier pas en ce sens. Il en sera de même pour un bac technologique en hôtellerie. Mais le must reste quand même de faire quelques années d’études, jusqu’à au moins avoir un BTS en...

read more

Comment dénicher un stage en entreprise ?

Posted by on Oct 28, 2016 in Non classé | Commentaires fermés sur Comment dénicher un stage en entreprise ?

Comment dénicher un stage en entreprise ?

Effectivement imposé par les établissements de l’enseignement supérieur pendant le cursus scolaire, le stage est cependant perçu comme la bête noire des étudiants. Il n’est pas facile de le décrocher, pourtant, ce passage obligatoire à l’obtention d’un contrat en entreprises représente  le principal pas-de-géant dans le monde du travail. En principe, les stagiaires ne sont pas des salariées. Cependant, leur accueil dans l’entreprise est strictement règlementé : gratification, conditions du stage, démarches…  En outre, les entreprises ont des responsabilités vis-à-vis des stagiaires et ceux-ci ont des droits. Le tutorat et la convention de stage. En principe, une convention de stage n’est jamais un contrat de travail. Cliquez ici, avant le début du stage, il doit être établi et signé par l’établissement scolaire, par le stagiaire lui-même et par l’entreprise. D’ailleurs, dans une convention de stage, il est obligatoire de mentionner le montant de la gratification qui sera potentiellement versé, le régime de protection sociale couvrant le stagiaire, les avantages hypothétiquement offerts, la description des activités confiées au stagiaire et la durée hebdomadaire de présence dans l’entreprise ainsi que les dates de début et fin du stage. À l’exception, tous les stagiaires sont obligés d’être placé sous la responsabilité d’un tuteur qui appartient à l’entreprise. De ce fait, la loi édicte « le nombre de stagiaires placés sous la surveillance d’un même maître de stage ». Par contre, il est à noter que chaque stagiaire ne peut être affecté à des tâches dangereuses pour leur sécurité ou leur santé. Quid du registre personnel ? D’une part, le stagiaire n’est pas un travailleur mis à la disposition de l’entreprise, plus précisément, celle-ci ne conclut pas de contrat de travail avec lui mais aussi il ne le déclare pas près de l’URSSAF qui fait partie de l’effectif. D’autre part, comme le stagiaire n’est pas un salarié de l’entreprise, en effet, il fait l’objet d’une mention dans un secteur spécifique du registre du personnel de leur présence. Répertorier un stagiaire comme tel représente du bon sens, car il justifie sa présence dans l’entreprise. Par contre, ne pas conclure de convention de stage et/ou ne pas mentionner les stagiaires au registre du personnel, c’est : risquer la requalification du stage en emploi salarié, avec l’obligation notamment pour l’entreprise de payer des charges sociales naturellement applicables sur le salaire d’un employé, risquer un défaut d’assurance lorsque le stagiaire se blesse ou en raison d’un dommage durant sa présence dans l’entreprise et enfin ouvrir la porte à la suspicion de travail...

read more